Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'archevêque de Libreville en colère après le déguerpissement des protestataires de Sainte Marie

[Info juste 7J/7 GL9.fr - Vendredi 19 Septembre 2014 - 11 Commentaires| Lu 10368 fois |

Outré par l’opération de déguerpissement des protestataires du parvis de la Cathédrale Notre Dame de l'Assomption menée par les forces de l'ordre dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 septembre 2014, l'archevêque de Libreville se dit prêt à saisir les autorités face à la violation des prérogatives de l'église.



Considérant que l'église est un lieu de refuge pour les personnes en détresse et inviolable même en période de guerre, les responsables de l'église Catholique au Gabon en tête desquels, l'archevêque de Libreville, Monseigneur Basile Mve Engone ont exprimé leur mécontentement face à l’intervention des forces de l'ordre pour évacuer les protestataires de la Cathédrale Notre Dame de l'Assomption à Sainte Marie.

Pour Basile Mve Engone, l’irruption, sans l’aval de l’église, d'un commando dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 Septembre dernier sur le parvis de la Cathédrale Notre Dame de l’Assomption est une atteinte grave aux libertés de l'église ainsi qu’une violation flagrante de ses prérogatives, notamment celles de l’archidiocèse de Libreville. L'archevêque de la capitale gabonaise s'est dit alors prêt à saisir les plus hautes autorités pour leur faire part de sa désapprobation.

Pour rappel, vendredi 12 septembre 2014 une opération avait été lancée par les autorités pour mettre fin à plusieurs mois de sit-in et de grève de la faim entamés dans un premier temps par les déflatés de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) rejoints ensuite par des enseignants sortis de l'Ecole nationale des instituteurs (Eni) promotion 2013, par des étudiants et les élèves recalés au Bac 2014.

Cette intervention MUSCLÉE avait été suivie par la destruction des piquets de grève et par le transfert des protestataires à bord de camions militaires vers différents endroits de la capitale afin de mettre un terme à leur mouvement.

Deux jours plus tôt, ce sont des membres du Collectif des jeunes de l’Estuaire venus témoigner leur soutien à l’action du président de la République, Ali Bongo Ondimba à travers le Pacte social qui s’en étaient pris aux protestataires au motif que leur présence en ces lieux saints était inappropriée pour brandir leurs revendications.

A travers leur démarche, les déflatés de la Cnss initiateurs du mouvement réclamaient le paiement intégral de leurs droits, les étudiants pour leur part s'insurgeaient contre la rétention de leur bourse d’études et d'autres atteintes au droit à l’éducation. De leur côté, les enseignants stagiaires réclamaient des arriérés de salaires et le paiement de primes tandis que les élèves revendiquaient l'addition de leurs notes au Bac 1 et au Bac 2 conformément aux réformes initiées en 2012 par les responsables du ministère de l'Education nationale conformément aux recommandations des Etats généraux de l'éducation en 2010.

Gabonéco

Vendredi 19 Septembre 2014
GL9.fr
Vu (s) 10368 fois
Notez





1.Posté par qui vivra verra le 19/09/2014 08:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous voyez ensuite en 2016 vous serez les 1ers à faire l cmpagne de votre nigerian pdt,dés qu''il viendra vs intxiquer avc les cuisses d poulet qui vivra verra!!!

2.Posté par Dudjâb le 19/09/2014 11:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne intervention, mais hypocrite! Ce sont ces mêmes responsables réligieux qui vont manger dans le creux de la main de celui qui n''aime pas le pays. On les voit avec gros sourires à toutes les cérémonies oubliant le peuple meurtri sans mot dire!

3.Posté par Bouka Rabenkogo le 19/09/2014 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monseigneur Basile Mve Engone.
Il me semble que l'Islam n'enseigne pas les valeurs morales et humaines. Ce qui pour ma part est faut en ma qualité de dépositaire de l'initiation au Rite Universel Premier (Bwete). Ali fait parti des gabonais en perdition. Sans base morale. C'est un frère égaré qu'il faut impérativement ramener dans le droit chemin. Celui de la beauté de nos valeurs ancestrales Bantou. Pour son propre intérêt mais surtout, pour l’intérêt collectif. Il ne s'agit pas du pouvoir minable qui lui a été confié par la médiocrité observé dans une vidéo d'intronisation qui viole le principe élémentaire de toute initiation quelle qu'elle soit. Instrumentalisant les codes sacrés d'intronisation à tous rites. Déjà, par le simple réflexe de la pudeur. Ali aurait pu comprendre qu'il ne pas être au-dessus des éminents gabonais ses propres pères et être par simulacre introniser dans son propre pays par des blancs, furent ils français et un valait blanc à la peau noire. François Hollande, Président de la République Française n'est pas devenu, Président du Grand Orient de France après son brillant exposé auprès des garants de la laïcité française?
Le Gabon n'est pas un jouet pour un gamin incapable d’interpréter chez les Téké, le "Chasse Mouche". Ali est un enfant gâté qui prend le Gabon pour un jouet high-tech. Il vous revient Éminence, d'assumer votre responsabilité car il s'agit de votre éducation. Dites à Ali de partir tranquillement et sans conditions. Aucun gabonais ne l’en voudra. Merci

Les cent vingt neuf (129) gabonais que tu viens de licencier des effectifs de la Présidence de la République sont des pères de familles gabonaises. J'espère simplement que tu leur as payé tout leur droit?

Ça doit se faire maintenant!!!!

Parts.......

Marie Madeleine Mborantsuo a utilisé en 2009, mon nom Michel Bouka Rabenkogo pour justifier la forfaiture et la duperie : l’élection d’Ali Bongo Ondimba président de la ‘’République’’.
Pour l’Histoire mon Devoir est de corriger le parjure.
Le mouvement "ÇA DOIT SE FAIRE MAINTENANT" soutien à 100% le propos du Révérend Mike Jocktane qui appelle au départ d’Ali Bongo pour l’Avènement de la "Nouvelle République" et d'une "Nation".

"Le Patriote"
En réaction à l'article: http://www.gabonlibre.com/L-archeveque-de-Libreville-en-colere-apres-le-deguerpissement-des-protestataires-de-Sainte-Marie_a26689.html

4.Posté par Fax1 le 19/09/2014 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Me Basile a eu la sagesse de ne pas soutenir cette action de force.
Il devrait se comporter comme l'Eglise en RDC qui s'oppose à la tripatouillage de la Constitution pour permettre un nouveau mandat à Kabila.
http://www.rfi.fr/emission/20140918-mgr-fridolin-ambongo-president-cenco-s-exprime-rfi/

5.Posté par louetsi le 19/09/2014 23:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Basile Mve en tant que premier responsable de l''église catholique devait persuadé les grévistes en leur demandant de cesser cette action suicidaire des enfants.


6.Posté par mime le 20/09/2014 13:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'il passe à l'acte

7.Posté par DIKUNDU le 20/09/2014 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une fause colère (Analysez)

Mgr Basile Mvé Engone : « Le pays est en crise, il n’y a pas d’argent…rentrez chez vous »
19 septembre 2014 - 20:41 0Reduire Agrandir

C’est en substance le message adressé par l’archevêque de Libreville, au cours des entretiens qu’il a initiés au lendemain du déguerpissement nocturne et « barbare » des grévistes installés à la cathédrale Sainte Marie depuis plusieurs mois. Ce responsable de l’Eglise Catholique au Gabon a reçu tout au long de la semaine les quatre groupes de grévistes. Ex-agents de la CNSS, recalés du BAC 2, étudiants et enseignants ont tour à tour rencontré l’archevêque pour faire le point sur l’intrusion des forces de l’ordre dans le périmètre de ce lieu « sacré » le 13 septembre dernier. Au sortir de ces échanges, Monseigneur en a appelé à la sagesse des grévistes.

D’entrée, l’archevêque de Libreville a souhaité tout de suite démentir la rumeur qui l’impliquait dans l’intervention de la police à l’église. Une manœuvre qu’il n’a pas cautionnée. Toutefois, pour ce qui est de la possibilité pour les grévistes d’investir de nouveau l’esplanade Sainte Marie, l’archevêque ne serait plus favorable. En effet, selon un gréviste recalé du Bac, « il nous a dit qu’il ne voulait plus nous voir là-bas. C’est décevant pour le responsable de l’église. Nous, on y était pour que Dieu intercède pour nous ». Et poursuit le gréviste, « l’archevêque nous a donné des conseils groupe par groupe. Il nous a dit, le pays est en crise, il n’y a pas d’argent. Est-ce que vous pensez qu’ils vont vous faire encore passer les oraux ? Rentrez chez vous, et attendez sagement l’année prochaine ».

Sur le fait, l’église s’inscrit en faux par rapport à ces passages bien connus de la Bible, « demandez, on vous donnera. Cognez, on vous ouvrira ». Malgré ce coup dure, les grévistes comptent bien poursuivre le mouvement jusqu’à satisfaction de leurs revendications respectives. Pour l’heure, ils passent des journées à l’école publique Martine Oulabou, juste en face du l’immeuble abritant les bureaux du Premier ministre. Une façon de dire que « nous irons jusqu’au bout ».

8.Posté par DIKUNDU le 20/09/2014 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MEME L'UNION EST CONTRE LE PEUPLE GABONAIS ( ANALYSEZ)\

« Le quotidien L’Union est pitoyable ! »
15 septembre 2014 - 09:14 1Reduire Agrandir

Ainsi s’est exclamé un « ex-campeur » de la Cathédrale Sainte Marie après la lecture dans le journal L’union du 15 septembre de l’article intitulé ‘’Le parvis de la cathédrale enfin libéré’’, rendant compte du déguerpissement « barbare » et nocturne qu’ont connu les grévistes le 13 septembre dernier. Selon lui, à travers cet article, le journal « crache sur nos efforts de lutte. Cela d’autant plus que nos revendications sont fondées ».

Qu’est-ce qui a bien pu inspirer notre confrère à publier un titre aussi évocateur ? En journalisme, on le dit souvent, les « faits sont sacrés, mais les commentaires sont libres ». Offensé par rapport à l’appréciation du journal de la situation, le gréviste a tout simplement dit qu’il « ne croyait pas ce journal capable d’un tel article, surtout à l’endroit des personnes fragilisées comme nous. Un quotidien national de son envergure. Je suis déçu ».

Les présentant comme des « squatters », le quotidien L’union affirme qu’ils ont été déguerpis « à la suite d’une descente musclée des éléments de force de l’ordre ». Une descente qui n’a pas été sans conséquence sur les grévistes. Car, le gréviste témoigne « qu’ils ont été molestés, beaucoup sont blessés, nous avons perdu nos affaires, et on a été disloqués par groupe à travers Libreville, Owendo et Akanda, à 3 heures du matin. Pourquoi L’union ne le mentionne pas ?! Donc selon ce journal, nous le méritions ? »

Emporté par la colère, le lecteur gréviste a lâché : « je n’achèterais plus ce journal ! ». Que pourrait bien lui répondre le quotidien national, « je m’en fous » ?

9.Posté par kango le 20/09/2014 20:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez camem le courage dacheter lunion quelle honte quand on sait que cest le bras armee du pdg et du pouvoir

10.Posté par Milord le 21/09/2014 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QU’EST CE QU’UN GABONAIS ?
Un homme idiot, peu soucieux des problèmes de son pays. Un individu tribaliste, raciste, xénophobe, complexé et jaloux qui se lève un bon matin, muni des photos de ses parents, amis, collègues de travail en direction de l’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina, Ghana, Mali, Nigéria, Sénégal, Togo) pour y faire des fétiches. Et ces pratiques sont l’œuvre des gens du parti au pouvoir qui pensent que la réussite dépend des fétiches.
Avons-nous déjà vu nos frères africains adopter la même démarche, demander aux NGANGAS de chez nous de donner la mort à leurs compatriotes ? NON.
Répondez à mes interrogations.
Qu’attendre des gens irresponsables que nous sommes ?
Comment des imbéciles pareils peuvent-ils se permettre aujourd’hui d’insulter et de menacer de mort nos frères africains qui vivent au Gabon ?
Comment réaliser l’unité nationale avec de tels comportements ?
Comment peut-on demander à des clowns pareils de transformer le Gabon, notre pays, pour le bien-être social de leurs compatriotes quand ils font appel à des étrangers (mercenaires marocains et français) pour assassiner leurs propres compatriotes ?
Je sais que personne n’y répondra, parce que vous être nombreux à vous livrer à de telles pratiques. Sauf que vous avez sacrifié tout un pays, toute une population, et voilà le résultat. Trop tard pour reculer.
Il n’y aura pas de changements au Gabon avec de tels comportements. Il nous faut des qualités morales que nous n’avons pas.
PAUVRE GABON, PAUVRE PAYS, PAUVRE DE NOUS !

11.Posté par kinda le 26/09/2014 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aime bien votre commentaire Milord, je partage votre première phrase.
Pour l 'article je dirai que si Basile ne l 'avait pas fait cela aurait été un peu trop flagrant qu'il se fiche un peu de ce qui se passe. Le pays est en crise? Il n a as d'argent? Comment sait-il qu 'il n y a plus d'argent et pour qui il n'y a pas d'argent? En reçoit il moins?
L'église est a l 'image de l'Etat et ne lutte pas un temps soit peu contre toute les injustices sociale et surtout ne s avise pas de les dénoncer. Non, il vaut mieux s enrichir, construire des maison (qui n 'iront nullement avec eux dans leurs tombe ni au paradis), et faire mille et une quête.La doctrine sociale de l' Eglise n 'est pas celle là.

Nouveau commentaire :
Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

France - Politique | France - Economie | Interpellation | France - Société | Culture / Evènement | France Archive | News Europe | Royaume Uni | Allemagne | Belgique | Buzz du net | Débat / Reflexion | Gabon - Politique | France - Faits Divers | France - Entreprise | France - Transport | France - Médias | Management | Article Sponsorisé | Gabon - Société | Gabon - Communiqué | Gabon - Economie | Gabon - Réaction | Gabon - syndicats / Grève | Gabon - Faits Divers | Gabon - Education | Gabon - Sport | News People | Gabon - Estuaire | Entreprise | Gabon - Woleu Ntem | Télécom | Gabon - Ogooué Maritime | News Showbiz | Gabon - Haut Ogooué | Succès Story | Gabon - Ngounié | Gabon - Moyen Ogooué | Automobile | Gabon - Ogooué Lolo | Gabon - Nyanga | Bourse | Gabon - Présidentielle | Diaspora Gabonaise | Diaspora Africaine | Diaspora - Infos Utiles | Infos Plus | Vie Etudiante | Interview | Affaire à Suivre | GL9TV | GL9.fr | Transport | Voyages | Outil Gestion | Débat / Reflexion | Music Gabonaise | Music Africaine | Humour | News International | Sport International | Outil Création | Info Utile | Bricolage | Tribune Gabonaise | Réseaux sociaux | Shopping | Immobilier | Formation | Banques | La Chine | Canada | Etats Unis | Carrières | Livres / E-Book | Tablettes | Investissement | Parole de Dieu | Louange | Témoignage | Nécrologie | Histoire | Réligion | News en Afrique | Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Economie Africaine | Nouvelle Afrique | Economie Internationale | New York | Paris | Tribune Libre | Archive GL9.fr | Gervais Mboumba | Archives | Le Gabonoscope | Portrait












Comment gagner de l'argent sur internet ? Clé en main !

GL9.fr - 05/11/2018 - 0 Commentaire| Lu 954 fois |

Appareil anti ronflement Clip Air, l'espoir pour ceux qui souffrent de ronflements !

GL9.fr - 31/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2394 fois |

FitMotivaction Ceinture de Sudation Abdominale en Néoprène

GL9.fr - 28/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2103 fois |

Minceur Ceinture Vibrante,Brûler les Graisses,Perte Poids Massage

GL9.fr - 27/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2087 fois |

Climatiseur Portable - Ventilateur USB Multifonction

GL9.fr - 13/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2640 fois |

5 Astuces pour gagner de l'argent avec les paris sportifs !

GL9.fr - 29/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4532 fois |

Présentation du produit : AbdoForte

GL9.fr - 26/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4230 fois |

Présentation du produit : Paint Racer

GL9.fr - 20/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4602 fois |