Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Showbiz, Après son rachat par le chinois Tinno, Wiko dévoile sa nouvelle stratégie

[Info juste 7J/7 GL9.fr - Mardi 27 Février 2018 - 0 Commentaire| Lu 888 fois |

EXCLUSIF Michel Assadourian, cofondateur de Wiko à Marseille, l'un des leaders en France de la vente de smartphones hors abonnement, explique à Challenges les raisons qui ont poussées Tinno à prendre le contrôle complet de l'entreprise. Il livre la stratégie du constructeur qui se veut désormais marque globale et vise une croissance ambitieuse à l'international.



Wiko, qui a vendu 10 millions de smartphones en 2017, a longtemps communiqué sur le fait qu'elle était une marque française de téléphones portables. Sauf que Wiko est en réalité plutôt franco-chinoise depuis l'origine. Le fabricant de téléphones chinois Tinno détenait depuis le début 95% de l'entreprise et était le sous-traitant de Wiko.

Les deux entreprises ont annoncé le 8 février que Tinno rachetait les 5% appartenant aux fondateurs marseillais afin de passer à 100%. Michel Assadourian, co-fondateur du fabricant de téléphones avec Laurent Dahan en 2011 à Marseille et ex-directeur général de Wiko, désormais vice président de Tinno, explique en exclusivité à Challenges les raisons de ce rachat et la stratégie de l'entreprise.

Vous avez cofondé Wiko. Aujourd'hui toute l'entreprise appartient au chinois Tinno. C'est la fin de l'histoire pour vous?

Aujourd’hui Wiko est à un carrefour. Il y avait un choix à faire. Comme nous avons une ambition mondiale, il est important que Wiko devienne, le bras armé et l’étendard mondial de Tinno dans le monde. Il n'était plus possible, pour être un vrai groupe, que nous gardions deux stratégies et deux managements. C'est une évolution naturelle.

Légitimement on a fusionné les managements. James Lin, le patron de Tinno, est devenu président de Wiko. C’est un signe fort, cela prouve de la volonté du groupe de faire de Wiko la marque phare tout en conservant la force initiale du côté français. Je suis encore là en train de vous parler, il n'y aura pas de changement majeur. Je suis devenu vice-président du groupe Tinno. Cette question de pourcentage de participation, ce n'est pas grand chose. Ce qui compte est de construire un groupe uni et fort pour affronter demain. Il faut conquérir de nouveaux marchés : la Chine et les États-Unis .

Du coup, Wiko est officiellement une entreprise chinoise...

Il ne faut pas avoir honte de ce qu’on est. Vous me dites: vous êtes chinois. Oui et il n'y a pas à avoir honte de la réalité du monde. Il ne faut pas se replier sur soi-même. Nous, Français, avons un savoir-faire unique à faire valoir. Il faut savoir se battre et mettre des synergies en place pour apporter à l’autre partie ce qu’il sait faire de mieux. Il faut concilier le meilleur de l’industriel chinois, avec le savoir faire marketing, la R&D et la communication en France. On est quand même devenu numéro deux sur "l'open market" (NDLR : ventes hors abonnement) derrière Samsung mais devant Apple dans l'Hexagone. On est numéro 4 sur le même secteur en Europe de l'Ouest.

Quel est votre objectif de développement?

Avec l'avènement du smartphone, au début chaque mois, on doublait de volume. Puis cela s'est espacé à chaque année au fur et à mesure qu'on grandissait. Dans un marché comme la France, on en a encore sous le pied. Nous n'avons pas encore atteint le niveau où on devrait être présents avec tous les opérateurs. Nous n'avons commencé qu'en fin d'année 2016 avec Free.

Nous avons réalisé un investissement conséquent qui nécessite des problématiques plus lourdes de développement pour répondre au cahier des charges opérateurs. Sur "l'open market", on ne se fait pas d'illusions. On sait que Huawei va nous passer largement devant, mais nous n'avons pas le même combat. Nous ne voulons pas griller les étapes, on va à notre rythme. Nous sommes toujours là, et nous avons toujours un beau stand au MWC de Barcelone. Il faut rester humble.

Comment évolue votre chiffre d'affaires? Il est évalué par plusieurs analystes à environ 500 millions d'euros.
Nous avons vendu 10 millions de smartphones en 2017. C'est toujours le même chiffre qu'avant mais la gamme bouge. Le marché en lui-même baisse en volume mais augmente en valeur. On est bénéficiaires et nous payons des impôts en France, contrairement à beaucoup d'autres.

Où aller vous chercher des relais de croissance?

Nous sommes présents dans seulement 30 pays pour l'instant. Nous allons nous ouvrir pour nous installer comme une marque globale. Nous devons monter en puissance en Allemagne où nous ne sommes pas au niveau où on devrait être. Pareil dans des pays comme l'Angleterre, les Balkans ou la Russie. Avec 10 millions de smartphones, on est petits mais nous ne sommes pas des nains. L'enjeu de demain sera d'être de plus en plus présent dans le contenu et dans les applications. Et puis nous développons également, des bracelets connectés, des montres et accessoires. Aujourd’hui nous sommes un groupe 100% intégré. De la conception à la commercialisation en passant par la fabrication.

Quelles nouveautés annoncez-vous au MWC 2018 sur la gamme de smartphones?

On fait tout pour monter en qualité. On a lancé le Wim l’année dernière. D'un point de vue commercial, il est dans nos attentes. On savait qu’on ne ferait pas de miracles. Mais nous avons envie d'être toujours là où on ne nous attend pas. Le but du Wim était de montrer ce qu’on savait faire: mettre deux appareils photos, être les premiers à utiliser le processeur Snapdragon de Qualcomm de sa série 6, passer un partenariat avec DXO pour stabiliser et améliorer notre appareil photo. Nous n'aurions pas pu faire ce que nous annonçons aujourd'hui si nous n'avions pas créé le Wim l'année dernière.

Notre politique est d’être précurseur. Nos téléphones avec écran 18 :9 "full screen" sont à moins de 80 euros. Avec le View2 Pro que nous lançons au MWC, nous sommes les premiers à commercialiser un produit 19 :9 à moins de 200 euros. Son écran permettra une immersion totale pour le jeu vidéo.

Wiko va-t-il réussir à garder son ADN?

Il faut toujours permettre aux utilisateurs d’accéder à des technologies dernières générations à des prix Wiko, qui reste la marque anti-crise. Nous n'avons pas les marges des gros acteurs qui proposent presque la même chose à 800 ou 1.000 euros. Pour le grand public, un smartphone ressemble à un autre smartphone. Il faut garder la qualité de manufacture de nos produits en augmentant l’expérience client. Un utilisateur a-t-il besoin d'un appareil photo de 50 millions de pixels ? Non, mais il veut partager facilement une photo de bonne qualité.

(avec challenges.fr)

Mardi 27 Février 2018
GL9.fr
Vu (s) 888 fois
Notez





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 08:59 Uber lance sa procédure d'entrée en bourse

France - Politique | France - Economie | Interpellation | France - Société | Culture / Evènement | France Archive | News Europe | Royaume Uni | Allemagne | Belgique | Buzz du net | Débat / Reflexion | Gabon - Politique | France - Faits Divers | France - Entreprise | France - Transport | France - Médias | Management | Article Sponsorisé | Gabon - Société | Gabon - Communiqué | Gabon - Economie | Gabon - Réaction | Gabon - syndicats / Grève | Gabon - Faits Divers | Gabon - Education | Gabon - Sport | News People | Gabon - Estuaire | Entreprise | Gabon - Woleu Ntem | Télécom | Gabon - Ogooué Maritime | News Showbiz | Gabon - Haut Ogooué | Succès Story | Gabon - Ngounié | Gabon - Moyen Ogooué | Automobile | Gabon - Ogooué Lolo | Gabon - Nyanga | Bourse | Gabon - Présidentielle | Diaspora Gabonaise | Diaspora Africaine | Diaspora - Infos Utiles | Infos Plus | Vie Etudiante | Interview | Affaire à Suivre | GL9TV | GL9.fr | Transport | Voyages | Outil Gestion | Débat / Reflexion | Music Gabonaise | Music Africaine | Humour | News International | Sport International | Outil Création | Info Utile | Bricolage | Tribune Gabonaise | Réseaux sociaux | Shopping | Immobilier | Formation | Banques | La Chine | Canada | Etats Unis | Carrières | Livres / E-Book | Tablettes | Investissement | Parole de Dieu | Louange | Témoignage | Nécrologie | Histoire | Réligion | News en Afrique | Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Economie Africaine | Nouvelle Afrique | Economie Internationale | New York | Paris | Tribune Libre | Archive GL9.fr | Gervais Mboumba | Archives | Le Gabonoscope | Portrait












Comment gagner de l'argent sur internet ? Clé en main !

GL9.fr - 05/11/2018 - 0 Commentaire| Lu 981 fois |

Appareil anti ronflement Clip Air, l'espoir pour ceux qui souffrent de ronflements !

GL9.fr - 31/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2420 fois |

FitMotivaction Ceinture de Sudation Abdominale en Néoprène

GL9.fr - 28/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2126 fois |

Minceur Ceinture Vibrante,Brûler les Graisses,Perte Poids Massage

GL9.fr - 27/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2116 fois |

Climatiseur Portable - Ventilateur USB Multifonction

GL9.fr - 13/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2664 fois |

5 Astuces pour gagner de l'argent avec les paris sportifs !

GL9.fr - 29/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4552 fois |

Présentation du produit : AbdoForte

GL9.fr - 26/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4259 fois |

Présentation du produit : Paint Racer

GL9.fr - 20/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4631 fois |